06 19 33 41 61 lisa-palot@proton.me
Sélectionner une page

Les blessures de l’Âme

Selon Lise Boubeau, il existe 5 blessures qui « dirigent » nos vies. 

1- L’âme 

L’âme qui est immortelle, vient lors de son incarnation, expérimenter l’amour inconditionnel envers son Être.

Selon Lise Bourbeau, le but de l’âme est de : « Vivre dans l’amour véritable et dans l’acceptation de soi afin de vivre sa divinité ».

amour inconditionnel

Si l’âme n’a pas réussi à accepter les expériences qu’elle a vécues lors de ses différentes incarnations, et à s’aimer de manière inconditionnelle, elle s’incarnera de nouveau. Ainsi, lors de ses multiples vies, l’âme va expérimenter des situations plus ou moins douloureuses afin de se rapprocher au plus de son être véritable.

Par conséquent, l’âme peut revenir avec plusieurs mémoires de blessures.

Selon Lise Bourbeau :

« L’être humain veut vivre de façon de plus en pus intelligente. Lorsqu’il se rend compte qu’une expérience provoque des conséquences nuisibles, au lieu de se reprocher quelque chose ou d’en vouloir à quelqu’un d’autre, il doit tout simplement apprendre à accepter de l’avoir choisie (même inconsciemment) pour réaliser qu’elle n’était pas intelligente pour lui. Il s’en souviendra plus tard. C’est ainsi qu’on vit une expérience dans l’acceptation ».

1-1 Le choix de l’âme

Lors de sa nouvelle incarnation, l’âme choisira l’environnement et la famille en fonction de ce qu’elle souhaite à nouveau expérimenter. 

Ces choix sont déterminés par la non-acceptation d’un vécu dans une autre vie ainsi que par un effet miroir avec les futurs parents qui auront, eux aussi, à guérir la même blessure.

Ces mémoires de blessures inconscientes sur le plan de l’humain, deviennent conscientes au fur et à mesure des expériences de la vie.

Tant que ces expériences ne seront pas comprises et accepter, l’être sera confronté à des situations ou à des personnes en relation avec ses blessures.

1-2 L’âme, les blessures et l’égo

blessure de l'âme

L’âme dans la matière est souvent confrontée à l’égo, ce qui l’éloigne de sa nature profonde. Lorsque la ou les blessures sont activées, l’égo qui pense protéger l’âme, va convaincre la personne d’adopter une stratégie de défense.

C’est un peu à l’image de la politique de l’autruche : ne pas voir ou alors refuser d’affronter la réalité, équivaut à ne pas souffrir.

L’égo n’est pas conscient qu’il entretient ainsi les différentes mémoires et blessures de l’âme. Au lieu de les vivre et les accepter, l’être à travers son égo, va développer des émotions telles que la non-confiance en soi, la culpabilité, la colère ou voir même du déni.

Toutefois, la peur et l’angoisse sont également à l’origine d’une réaction émotionnelle. Les identifier permet de prendre conscience de la blessure.

En effet, les émotions apparaissent en réponse aux blessures. Activés lors d’expériences de vie mal vécues, elles conditionnent l’être dans son fonctionnement et son comportement. Les émotions, vont jusqu’à définir ses relations, ses pensées et ses ressentis. 

Elles sont de véritables parasites qui éloignent l’être de sa véritable nature et de ses valeurs essentielles. Elles l’empêchent d’être lui-même, d’être en lien avec son âme.

Être soi-même, selon Lise Bourbeau : “c’est savoir ce que nous voulons en sentant ce qui est bénéfique pour nous, même si les autres n’approuvent pas notre choix”.

2- D’où proviennent les blessures ?

Chaque âme au moment de son incarnation à besoin d’amour, de respect afin de se sentir en harmonie avec lui-même et son environnement. 

Ce sont ses seuls besoins fondamentaux. 

Toutefois, rapidement, l’âme entre la naissance et la petite enfance va être confrontée au monde adulte.

Ainsi, selon Lise Bourbeau, l’individu incarné va passer par plusieurs étapes :

  1. L’enfant connaît la joie d’être lui-même.
  2. Il se confronte à la douleur de ne pas avoir le droit d’être lui-même.
  3. Il passe ensuite par des périodes de crise et de révoltes.
  4. Et afin de réduire la douleur, il se résigne et finit par se créer un masque pour se protéger de son environnement.

La souffrance vécue durant la 2e période va créer des masques qui apparaîtront lors de la 3e et la 4e étape.

2-1 Quel est le rôle des blessures ?

Les blessures sont là, afin d’aider la personne à prendre conscience des situations gérées par l’égo. En laissant l’égo diriger sa vie, l’individu devient esclave de ses émotions, les subit et ne trouve plus la force d’être lui-même. 

L’être qui n’arrive pas à être à l’écoute de ses véritables besoins, manquera d’amour, d’acceptation et de respect envers lui-même.  

2-2 Quelles sont Les blessures ?

  • Le rejet.
  • L’abandon. 
  • L’humiliation.
  • La trahison. 
  • L’injustice.

Toutefois, il est intéressant de voir que Lise Bourbeau les a classés également selon un acrostiche (poème dont les initiales de chaque vers composent un mot, un thème).

Classé ainsi, le sens de ces blessures prend une tout autre signification :

  • Trahison.
  • Rejet.
  • Abandon.
  • Humiliation.
  • Injustice.

Écrit dans cet ordre, nous retrouvons le mot TRAHI.

Analyse faite par Lise Boubeau : « …Met en lumière le fait que chaque fois que nous croyons subir ou que nous pensons vivre une de ces blessures, tout notre Être se sent trahi. Nous ne sommes pas fidèles à notre Dieu intérieur (…) puisque nous laissons notre égo avec ses croyances et ses peurs diriger notre vie. »

3- Les masques

Masque

Ainsi, comme nous l’avons vu précedement, le masque est une stratégie de défense crée par l’égo de l’Être. C’est une protection non-consciente qui finit par entraver la liberté de l’individu.

Si celui-ci n’en prend pas conscience, le ou les masques seront confondus avec sa véritable personnalité. Ils l’empêcheront d’être lui-même en le coupant de ses rêves et désirs.

Plus la personne vivra des expériences douloureuses et plus elle va arborer des masques. De manière générale, chaque individu porte au moins un masque.

Il se peut toutefois, qu’un individu arbore plusieurs masques dont l’intensité sera proportionnelle à la blessure vécue.

Chaque masque, va avoir une incidence ou du moins une répercussion sur le corps physique. Ainsi, une personne aura une morphologie spécifique en rapport avec le masque qu’elle aura créé.

3-1 Quels sont les 5 masques ?

  • Le fuyant.
  • Le dépendant.
  • Le masochiste.
  • Le contrôlant.
  • Le rigide.

4- Les 5 blessures et leurs masques 

La Blessure

Le Masque

Le rejet

Le fuyant

L'abandon

Le dépendant

L'humiliation

Le masochiste

La Trahison

Le contrôlant

L'injustice

Le rigide

error: Content is protected !!